Tournée d’information à Saint-Louis

Janvier 2017

Poursuivant la tournée d’information dans les régions, l’ANAQ-Sup s’est rendue à Sain-Louis, après l’étape de Diourbel.

La délégation de l’ANAQ-Sup a rencontré la communauté universitaire de l’UGB : les PER (Personnel Enseignant et de Recherche), PATS (Personnel Administratif Technique et de Service) ainsi que les étudiants.

Les agents de l’ANAQ-Sup ont également rencontré les responsables et les étudiants des universités ISM et Kocc Barma. Au niveau des lycées Charles de Gaulle et Ahmet Fall, ce fut au tour des proviseurs, censeurs, comités de gestion des élèves (CGE) et des élèves de Terminale.

La 2ème étape de la tournée fut consacrée à des visites à l’endroit des autorités déconcentrées, à savoir le Gouverneur, M. Alioune Aïdara Niang et la 1ère adjointe de la mairie de la ville, Mme Aïda Mbaye Dieng et des acteurs locaux de l’éducation et de l’orientation tels que le Directeur du Centre Académique d’Orientation Scolaire et Professionnelle (CAOSP) M. Mbengue.

Enfin, la 3ème étape de la tournée a concerné les représentants de la société civile et des associations des parents d’élèves. Il s’est agi à Saint-Louis de l’URAPE (l’Union Régionale des Associations de Parents d’élèves), venue rejoindre l’ANAQ-Sup à l’UGB et du Forum Civil, où le chargé des programmes M. Tall a reçu l’ANAQ-Sup avec toute son équipe.

En ce qui concerne l’UGB, l’équipe de l’ANAQ-Sup, composée de M. Massamba Sall SECK, chef de division des établissements publics, du Dr Salif Baldé, agent évaluateur de la division des établissements privés et de Mme Marième Sambe Bâ, Chargée de communication, a dès son arrivée, effectué une visite au Recteur de l’UGB, Pr. Baydalaye KANE, en présence de la directrice de la CIAQ : Mme Diakhaby et du Directeur de la communication M. Fernand Nino Mendy.

Ensuite, sous la présidence de Mr. Le Recteur, la séance a porté sur la présentation de l’ANAQ-Sup avec la projection du film institutionnel et sur une présentation powerpoint intitulée «Habilitation, Cadre règlementaire et Procédure » faite par M. Seck dans ce contexte de début de procédure d’habilitation.

M le Recteur, a, dans son discours de clôture, beaucoup insisté sur l’implication des PER dans la procédure d’habilitation, expliquant à quel point cette évaluation institutionnelle demeure un indicateur majeur de qualité, devant ainsi confirmer, à terme, la place d’excellence de l’UGB dans l’échiquier de l’enseignement supérieur.

Dans l’après-midi la rencontre avec les étudiants a eu lieu à l’auditorium de l’UGB 2, les préoccupations essentielles des étudiants ont tourné autour de l’évaluation des enseignements, des cahiers de textes et du respect du quantum horaire de la part des enseignants.

L’une des inquiétudes majeures des étudiants demeure le décalage des années académique qui fait qu’il y a un empiètement d’une année à l’autre. La séance fut levée après de fructueux échanges avec les agents techniques de l’ANAQ-Sup et les représentants des parents d’élèves présents au nom de l’URAPE (Union Régionale des Associations de Parents d’élèves).

Globalement, la mission sur Saint-Louis fut plein d‘enseignements, d’échanges et tous les contacts pris se sont formellement engagés à devenir des relais pour mieux faire connaître l’assurance qualité de l’enseignement supérieur de manière générale et l’ANAQ-Sup de manière particulière. Certains interlocuteurs, tels que Mme la Maire ont proposé un partenariat concret sous forme de convention avec leur radio municipale pour une campagne radio.

Le Lycée Charles De Gaulle propose de faire un forum d’exposition dans lequel l’ANAQ-Sup sera le principal patenaire.